Vous êtes ici : FRANCAISAlumni

GUILLAUME JUBLOT - Doctorant en Sciences économiques

Quel est votre parcours universitaire/professionnel et en quoi a consisté votre sujet d'étude ?
Partant d’une observation qu’aujourd’hui les analyses territoriales manquent souvent d’un regard prospectif sur les évolutions possibles de l'attractivité future de leur territoire faute d’outil, alors qu’il est devenu important de pouvoir anticiper les évolutions futures de l'attractivité dans un contexte de mobilité accrue des activités économiques comme des hommes, on ne saurait se contenter d'une vision statique. Mon sujet de thèse consistait à montrer que le cluster relève d’une logique construite pouvant donner lieu à un écosystème d’affaires en les reliant entre eux à condition d’un État stratège aménageur. L’originalité du propos tient à l’introduction de la notion de clusters dans une optique d’intelligence économique et d’attractivité territoriale. C’est une mise en réseau et non une collection d’acteurs juxtaposés. Qui crée des externalités positives.

Comment avez-vous vécu votre thèse ?
C’est une véritable épreuve de vie. C’est un parcours long, difficile mais tellement gratifiant après la soutenance et l’obtention du grade de docteur avec mention « très honorable » et autorisation de publication.

Que vous a apporté cette expérience ?
L’encadrement scientifique de haut niveau apporté par l’école doctorale m'a permis de m'ouvrir au monde de la recherche et d’échanger avec des spécialistes. Cette expérience est pour moi, le point d'aboutissement des études supérieures en sciences économiques. C’est également aujourd’hui une capacité d’analyse importante, précise dans les domaines de sciences économiques et particulièrement en intelligence économique.

Quels conseils donneriez-vous à un étudiant qui souhaite suivre cette voie ?
D’abord avoir foi en son projet. Travailler ardemment, persister et ne jamais se décourager.

Quelle est votre situation actuellement ?
Je suis sur le point de lancer un projet en intelligence économique dans la suite de mes travaux.