Vous êtes ici : FRANCAISAlumni

DELPHINE JOLIVET - Doctorante en Aménagement

Quel est votre parcours universitaire/professionnel et en quoi a consisté votre sujet d'étude ?
Je me suis principalement interessée à des études en sciences humaines et sociales : d'abord des classes préparatoires littéraires, ensuite, des études en aménagement du territoire et en urbanisme. Mon sujet de thèse est un peu au carrefour de mes différents centres d'intérêt : entre un aspect technique et opérationnel lié à l'urbanisme et une réflexion qui traverse plusieurs domaines (philosophiques, archéologiques, historiques, par exemple). Ma thèse s'intitule : « Maturité du projet d'urbanisme et temporalités : détermination de la maturité du projet par son épaisseur et sa transversalité temporelles ». J'ai cherché à décrire les temporalités d'un projet d'urbanisme (à travers des projets de reconversion urbaine) par « strates temporelles ». J'ai aussi rendu compte de la dynamique d'un projet inscrit dans un contexte donné. Cette recherche montre finalement que le projet d'urbanisme ne se réduit pas à l'application une fois pour toute d'objectifs de planification sur un espace donné et selon une échéance temporelle donnée.

Comment avez-vous vécu votre thèse ?
Il s'agit d'une épreuve qui apporte beaucoup : autonomie, capacité de réflexion, acquisition d'une expertise, rencontres au cours des colloques et des séminaires. C'est un vécu riche et intense, fait de hauts et de bas, avec un aboutissement, la soutenance. J'ai vraiment apprécié cette période de doctorat. Après tout, c'est une occasion assez unique : il s'agit de réaliser quelquechose qui fera de vous le seul spécialiste du sujet concerné.

Que vous a apporté cette expérience ?
Personnellement, elle permet de mobiliser des ressources que l'on se découvre en nous-même ou, sinon, il faut les acquérir : c'est un apprentissage de soi à part entière. Professionnellement, mon expérience s'est accompagnée de celle de l'enseignement et de l'encadrement de travaux de recherche d'étudiants.

Quels conseils donneriez-vous à un étudiant qui souhaite suivre cette voie ?
Le seul est celui de ne jamais regretter son ou ses choix. Si la personne est motivée, passionnée et tenace, il faut tenter !

Quelle est votre situation actuellement ?
Je travaille actuellement dans les services techniques d'une collectivité locale. Cependant, le monde de l'enseignement et de la recherche m'intéresse aussi : un de mes objectifs est de tenter la qualification pour maître de conférence.