MASTER2 recherche SPÉCIALITÉ Physiopathologies

Ce master 2 s’adresse plus particulièrement à des étudiants titulaires d’un master 1 scientifique souhaitant poursuivre leurs études par la préparation d’une thèse de doctorat dans le secteur « Biologie-Santé ». Il s’adresse également à des étudiants inscrits en internat de Médecine et de Pharmacie. Ce diplôme vise à sensibiliser les étudiants aux approches et outils permettant une meilleure compréhension des évènements moléculaires et cellulaires associés aux mécanismes physiopathologiques.
 
  • Objectifs

La formation s’inscrit dans les priorités thématiques soutenues par la région Centre, visant à développer et soutenir une recherche biomédicale forte. Les enseignements (UFR de Sciences, Pharmacie et Médecine et Centre INRA de Tours) 1)mettront l’accent sur l’acquisition ou la consolidation de compétences communes (protéomique, génomique), aux grandes voies de signalisation et aux techniques modernes de ciblage et d’imagerie (de la cellule à l’organisme entier), 2)fourniront une vision transversale et intégrée de diverses physiopathologies (chroniques, cancéreuses, neuro-dégénératives) et les confronter aux approches thérapeutiques les plus innovantes (thérapies cellulaires et géniques, bio-médicaments, etc..). L’objectif est d’offrir un panorama large des approches moléculaires et cellulaires permettant l’investigation et la compréhension des mécanismes physiopathologiques et leur prise en charge thérapeutique. À côté des exposés théoriques (cours et séminaires) qui se dérouleront durant l’automne, les étudiants effectueront un stage d’un semestre au sein d’une structure de recherche habilitée où ils mettront en application les connaissances, stratégies et outils présentés lors de leur enseignement magistral. En plus de l’acquisition des méthodologies et techniques de laboratoire, ils auront à développer leur esprit d’analyse afin de montrer leur capacité à se confronter à de nouvelles problématiques scientifiques et proposer les meilleures solutions pour les résoudre. Les compétences acquises par les étudiants doivent leur permettre en priorité de poursuivre un travail de thèse. Les débouchés principaux correspondent aux métiers en lien direct avec le domaine de la recherche (domaines public et privé) - tant fondamentale qu’appliquée - et s’inscrivent essentiellement dans les secteurs de la biologie et de la santé : enseignant-chercheur, ingénieur de recherche, chercheur dans les EPST, hospitalo-universitaire, cadre R&D, chercheur dans les entreprises agro-alimentaires, pharmaceutiques ou de biotechnologie. D’autres débouchés existent tels qu’ingénieurs technico-commerciaux ou responsable d'étude dans l’industrie pharmaceutique. Certains stages pourront se faire dans un cadre préparatoire à des thèses CIFRE ou aux développement de projets cliniques dans un esprit proche d'une formation « Professionnelle » (environ 25% des effectifs).
 

  • Contenu ou liste des thématiques et matières enseignées

SEMESTRE 9 (30 ECTS)
Le semestre comporte trois UE obligatoires (Tronc commun : Signalisation Cellulaire et Techniques Associées - Génomique, Génétique et Bioinformatique - Imagerie et Ciblage Moléculaires et Cellulaires) (5 ECTS chacune).

De plus trois UE optionnelles (4 ECTS chacune) sont à choisir parmi la liste suivante : (groupe a) Nutrition, Métabolisme et Pathologies Chroniques - Biologie de la Cellule Cancéreuse - De l’Ingénierie au Développement de Biomédicaments - Thérapie Cellulaire et Génique, (groupe b) Immuno-Intervention (UE du M2R Relation Hôte-Greffon) - Physiopathologie des Affections Neurodégénératives. Deux formules possibles sont proposées pour le choix des 3 UE optionnelles: 3 UE optionnelles du groupe a ou 2 UE optionnelles du groupe a + 1 UE du groupe b.

Toutes les UE correspondent à 24 heures d’enseignement magistral (cours/conférences).

En complément , un enseignement obligatoire d’anglais (3 ECTS) et une préparation à l’insertion professionnelle (20 H eq. TD) seront également proposés.

SEMESTRE 10 (30 ECTS)
Le semestre consiste en un stage de recherche de 24 semaines dans un des laboratoires affiliés au M2R. Ce stage bénéficie d’une gratifications mensuelle (base horaire légale de 35 heures / semaine). À l’issue de ce stage, les étudiants voient leur travail évalué de la façon suivante: rédaction d’un rapport de stage, présentation orale suivie de questions posées par les rapporteurs du travail ainsi que par les autres membres du jury d’examen (équipe pédagogique du M2).

Modalité de contrôle des connaissances
Chaque semestre est validé si la moyenne est supérieure ou égale à 10/20. La mention est attribuée à partir de la somme des notes des deux semestres du M2.

Remarque

Les étudiants non encore titulaires du CLES (Certificat de Compétences en Langues de l’Enseignement Supérieur ) 2 Anglais doivent valider leur certification (délivré hors cadre du M2).
 

  • Pré-requis

Cette formation s’adresse à des étudiants 1) en Sciences de la Vie et de la Santé possédant les bases requises en Biochimie, Physiologie, Biologie Moléculaire et Biologie Cellulaire correspondant à un Master 1 « Biologie-Santé », 2) à des étudiants effectuant leur internat de Médecine ou de Pharmacie. Cet enseignement en formation initiale est  aussi accessible dans le cadre de la formation continue.