MASTER Physique - Imagerie SPÉCIALITÉ Modèles non linéaires en physique

La spécialité « Modèles Non-Linéaires en Physique » propose une solide formation en physique fondamentale qu’elle soit théorique ou expérimentale. Un accent particulier est mis sur les méthodes et les concepts de la science du non linéaire, permettant ainsi des ouvertures pluridisciplinaires qui sont susceptibles d’aider l’insertion professionnelle des étudiants après le M2 ou la thèse. Le choix des unités d’enseignement proposées et du stage de trois mois, permet de diversifier la formation dans une large variété de domaines : physique des particules, gravitation et relativité générale, cosmologie et astrophysique, physique de la matière condensée, plasma, optique non linéaire, biophysique...

La formation proposée est principalement adossée au Laboratoire de Mathématiques et de Physique Théorique (UMR CNRS 6083) et au Laboratoire d’Electrodynamique des Matériaux Avancés (UMR CNRS 6157) de l’Université de Tours. Elle bénéficie également de la présence de compétences du laboratoire Imagerie et Cerveau (UMRS 930 INSERM) et du centre CEA Le Ripault, et elle s’appuie sur un réseau de laboratoires d’accueil nationaux.
 
  • Objectifs
La spécialité permet d’intégrer un laboratoire de recherche en vue de préparer un doctorat dans la plupart des domaines de la physique fondamentale, ainsi que des domaines plus appliqués. Elle permet également l’orientation vers une préparation de l’Agrégation de Sciences Physique - option Physique, ou l’insertion dans une entreprise à des postes de chef de projet ou d’ingénieur d’études techniques.

Les débouchés en fin de thèse sont majoritairement les carrières académiques universitaires ou dans les grands organismes de recherche (CNRS, CEA,...) mais aussi la recherche appliquée en milieu industriel.
 
  • Contenu ou liste des thématiques et matières enseignées
Premier semestre
Deux cours obligatoires (2 x 7.5 ECTS) :
 
- Introduction à la théorie et aux applications des solitons
- Effets collectifs en physique quantique
 
Deux cours optionnels (2 x 7.5 ECTS) parmi :

- Gravitation et astrophysique relativiste
- Simulation numérique
- Solitons en théorie des champs
- Systèmes dynamiques

Second semestre
Deux cours optionnels (2 x 6 ECTS) parmi :

- Introduction à l’astroparticule et cosmologie des hautes énergies
- Introduction à la théorie quantique des champs
- Systèmes d’électrons
- Systèmes désordonnés

Stage de 3 mois dans un laboratoire de recherche (12 ECTS)

  • Pré-requis
La spécialité s’adresse aux étudiants ayant réussi un cursus en physique fondamentale. Ces étudiants peuvent provenir des formations universitaires en physique, ainsi que des écoles d’ingénieurs lorsqu’un parcours à dominante physique fondamentale a été suivi. La sélection des candidats est effectuée sur dossier.