LICENCE professionnelle Industries chimiques et pharmaceutiques SPÉCIALITÉ Cosmétologie industrielle

La licence professionnelle de cosmétologie industrielle permet d'approfondir les connaissances et de développer les compétences dans les domaines de la règlementation, de la conception, de la production et du contrôle des produits cosmétiques. Cette formation incluant de nombreuses heures de travaux pratiques un stage en milieu professionnel favorise largement l'apprentissage de la mise en œuvre des connaissances.
 

  • Objectifs

L’objectif global de cette formation est de compléter une formation initiale d’étudiant du niveau BAC+2 scientifique par un ensemble de compétences spécifiques aux métiers de la cosmétique et de permettre à ses titulaires d’être opérationnels dans un laboratoire de recherche et développement de produits cosmétiques. Une place importante est faite aux enseignements portant sur des aspects techniques innovants, afin de permettre aux étudiants diplômés de faire face aux évolutions futures du métier.

Le premier objectif est d’apporter aux étudiants une bonne connaissance des matières premières utilisées en cosmétologie, afin qu’ils puissent envisager avec discernement la formulation d’un produit.

Le second objectif est présenter aux étudiants les différentes formes galéniques, classiques ou innovantes, qu’ils pourront être amenés à réaliser en laboratoire. Les connaissances théoriques seront mises en pratique au cours de TP et du projet tuteuré.

Un troisième objectif est de présenter aux étudiant les différentes techniques de contrôle qualité des produits cosmétiques, qu’elles soient analytiques, biologiques ou in vivo (essais d’efficacité sur volontaires), et qu’elles s’adressent aux matières premières ou aux produits finis.

Enfin, le dernier objectif est d’apprendre aux étudiants comment évoluer dans un environnement industriel, en respectant la règlementation en vigueur, les démarches d’assurance qualité et les bonnes pratiques de fabrication.

Compétences acquises lors de la formation: choisir les matières premières adaptées, en vérifier la qualité, savoir les mettre en œuvre pour réaliser un produit cosmétique. Contrôler les produits cosmétiques par des méthodes physicochimiques et pharmacotechniques. Réaliser les essais d’efficacité sur volontaires.

Les étudiants pourront prétendre à un poste de technicien supérieur en industrie cosmétique, dans les secteurs de la formulation, de la production, du contrôle ou des essais sur volontaire des produits cosmétiques.
 

  • Contenu ou liste des thématiques et matières enseignées

Le cursus de la licence professionnelle intègre des enseignements théoriques et pratiques organisés en unités d'enseignement regroupées en deux semestres, des apprentissages de méthodes et d'outils (semestre 5) ainsi qu'un projet tuteuré et un stage en milieu professionnel (semestre 6). La formation propose également un enseignement de langue(s) vivante(s)étrangère(s) et un apprentissage de l'utilisation des outils informatiques.

Les unités d'enseignement sont sanctionnées par un contrôle continu et/ou des épreuves terminales écrites et orales. En cas d'échec à la licence professionnelle, elles sont capitalisables dès lors que l'étudiant y a obtenu la moyenne. Elles sont affectées d'un coefficient et de crédits européens. Une compensation s'effectue entre éléments constitutifs d'une unité d'enseignement, d'une part, et entre unités d'enseignement, d'autre part.

UE1 Connaissances fondamentales : mise à niveau en chimie et biologie, informatique, anglais, législation, marketing.

UE2 Formulation et production : Connaissance des matières premières, des formes galéniques classiques et des formes spécifiques cosmétiques.

UE3 Les différentes méthodes d’étude des cosmétiques : la majorité des techniques analytiques et biologiques utilisées dans le contrôle qualité des matières première et du produit fini.

UE4 Connaissance du milieu industriel : assurance qualité, BPF, environnement et déchets.

Le projet tuteuré consiste au développement, par petit groupes d’étudiants, d’un produit cosmétique sous la direction d’un binôme d’enseignants-chercheurs. Les étudiants doivent choisir les matières premières, en contrôler la qualité, formuler le produit et effectuer les essais nécessaires sur le produit fini. Le produit est accompagné d’un dossier.

Le stage en entreprise du domaine cosmétique va permettre un apprentissage de la mise en œuvre des connaissances. Il s’agit d’une mission de 3 mois (avril-juin) qui pourra être poursuivie sur demande de l’industriel jusqu’à 3 mois supplémentaires.

- Exemples de secteurs de stage : Industrie de développement, de production de produits cosmétiques, laboratoires d'essais des cosmétiques, industrie de développement d’actifs ou d’excipients cosmétiques.
- Exemple de lieux : Guerlain, Shiseido, l'Oréal, Procter & Gamble, création couleurs, Pacific Création, ABC Textures, Pierre Fabre, ARD Soliance, Spincontrol…
 

  • Pré-requis
Cette licence s'adresse à des étudiants titulaires d'un L2 en Sciences de la vie ou Sciences de la matière, d'un DUT de Chimie ou d'un BTS Esthétique-Cosmétique ou Analyses biologiques. Le recrutement est effectué sur dossier et entretien. Ce diplôme est accessible dans le cadre de la formation continue avec éventuellement des validations d'acquis professionnels.