LICENCE professionnelle Automatique et Informatique Industrielle SPÉCIALITÉ Systèmes automatisés et réseaux industriels (SARI)

Formation courte en un an qui permet de compléter une formation de DUT ou BTS industriels en rapport avec les automatismes et l’informatique Industrielle.

Elle aborde notamment ce qui va permettre de superviser, d’archiver des données donc les bases de données et les outils de la supervision. On y aborde les outils de programmation que sont le langage C et ses dérivés (C++, PHP) ainsi que l’outil de description d’automatismes Codesys.

Les réseaux locaux industriels sont à l’honneur autant sous la forme théorique que pratique avec la mise en œuvre de ces réseaux et leur interfaçage.
 

  • Objectifs

Cette formation est née des échanges entre les industriels et les enseignants du département GEII de l’IUT de TOURS. Il s’avérait que nos étudiants de DUT GEII n’avaient pas toujours la panoplie des compétences souhaitées par les industriels. Il s’agit entre autres pour le domaine transversal : de connaissances de l’entreprise, de gestion, gestion de projet, de management ; pour le domaine technologique : d’aller plus en avant vers la traçabilité, l’archivage, la supervision qui sont des domaines très peu ou pas abordés. Il apparaît de plus en plus qu’une bivalence est requise dans ces domaines. Cette constatation était encore plus criante pour les formations de spécialité que sont les BTS.

Aujourd’hui un automaticien doit avoir des compétences en informatique industrielle (supervision, réseaux), automatismes (automates programmables, cartes à microprocesseur) et mécanique (capteurs actionneurs). De même, les automatismes sont communicants, au point de devoir remonter toutes données de production (archivage, traçabilité, d’aide à la maintenance ou au dépannage.

Cette formation au niveau II vise à former des techniciens dans les deux premiers domaines (automatismes et Informatique Industrielle). C’est à dire des automaticiens ou des informaticiens ayant des compétences réseaux et de supervision et bien sûr des automates ou systèmes à microprocesseurs. Bien trop souvent les techniciens connaissant les réseaux, les bases de données viennent de l’informatique et ceux connaissant les automates, de l’automatisme. Les compétences liées à la supervision peuvent avoir été acquises par une expérience dans l’un des deux domaines ou complètement occultées suivant les formations d’origine. 

Les objectifs visés par cette licence professionnelle sont :

- pour les titulaires d’une formation généraliste tels que le DUT GEII, d’asseoir leurs connaissances et de les approfondir dans les domaines de l’automatisme et de l’informatique industrielle
- pour les titulaires d’un DUT moins généraliste ou d’un BTS, découvrir un domaine connexe aux leurs afin d’élargir leurs champs de compétences 

Les activités d’un titulaire de cette licence dépendront pour une large part du type d’entreprise où il exerce.

La palette des secteurs traditionnels d’embauche (industries électriques et électroniques, appareillages et instrumentation, production et transport d’énergie, construction automobile, industries aéronautiques et aéroportuaires, réseaux de communications) s’est élargie en raison des multiples applications des systèmes informatiques/automatisés et des réseaux de communication ainsi que la collecte et l’archivage des informations.
 

  • Contenu ou liste des thématiques et matières enseignées

UE11 : Systèmes automatisés
Initiation au Langage C :

- Maîtriser une méthodologie algorithmique
- Comprendre un cahier des charges et le traduire en langage C
- Savoir mettre en œuvre des interfaces de communication série standards avec un système cible à microprocesseur

Initiation aux systèmes automatisés

- Être capable d’établir une analyse grafcet et de mettre en œuvre ou de modifier une application d’automatisation conçue autour d’automates programmables industriels

Initiation au prototypage rapide d’application (RAD)

- Connaître la notion d’objet
- Savoir réaliser une interface graphique simple à l’aide d’un logiciel du type RAD

Supervision

- Savoir mettre en œuvre un terminal de dialogue, un serveur Web embarqué
- Être capable de faire communiquer un automate et une base de données, être capable d’utiliser un logiciel de supervision et de mettre en œuvre les outils assurant la traçabilité
- Savoir créer une interface adaptée au client (ergonomie, efficacité, convivialité) 

UE12 et UE21 : Réseaux industriels
Réseaux locaux industriels

- Comprendre les techniques de transmission de données
- Connaître les principes et classifications des réseaux
- Être capable de choisir, installer, configurer et utiliser un réseau et un bus de terrain
- Être capable de mettre en œuvre des équipements de nature différentes, un bus de sécurité

Bases de données

- Être capable de paramétrer un système de gestion de base de données

Ethernet

- Être capable de configurer, exploiter un équipement informatique industriel ou de bureau en réseau en exploitant le protocole TCP/IP
- Appréhender la problématique Ethernet industriel

Interfaçage de réseaux

- Savoir configurer et mettre en œuvre une passerelle entre réseaux hétérogènes

UE13 et UE23 : Apports transversaux
Droit des entreprises, management

- Connaître les différents contrats de travail, déclarations obligatoires, statuts des salariés et notion de droits des sociétés
- Connaître les différentes structures d’entreprise

Communication

- Savoir communiquer avec la hiérarchie oralement et par écrit
- Être capable de conduire une réunion, un entretien 

Anglais

- Être capable de lire et comprendre un document technique rédigé en anglais
- Savoir rédiger un document simple et technique en anglais
- Savoir décrire un système, un procédé

Gestion de projets

- Connaître la gestion de production dans l’entreprise
- Savoir mettre en œuvre une gestion de flux
- Être capable d’évaluer et contrôler des couts

Économie, Gestion

- Comprendre les réalités du marché
- Savoir réaliser un devis
- Connaître les règles de la propriété industrielle

UE24 et UE25 : Projets tuteurés et stage

- Développer ses capacités d’autonomie dans la conduite d’une mission
- Savoir gérer un projet (cahier des charges, planning, couts …)
- Être capable de s’insérer dans l’entreprise
- Savoir respecter des objectifs fixés
- Savoir présenter un travail personnel et (ou) collectif
 

  • Pré-requis

Il est impératif d’être concerné par le milieu industriel de production, notamment avoir été confronté à des automatismes en général et tout ce qui peut toucher la programmation. Il est conseillé d’être titulaire d’un des diplômes ou un équivalent que sont les DUT GEII,  R&T, Informatique et GIM, les BTS MAI, IRIS, SE, ET, CIRA, MI et ATI, les L2 Sciences et Technologies ou de faire valider des équivalences liées à l’expérience.