MASTER Environnement, Territoire, Paysage

La spécialité offre une formation à finalité professionnelle (formation initiale, continue et apprentissage) et recherche. Elle donne aux diplômés une double compétence (juridique et géographique) pour la l’analyse et la compréhension de l’environnement, du paysage et des enjeux associés, mais aussi l’argumentaire du projet de territoire. Il s’agit de formuler des propositions cohérentes offrant des choix aux décideurs dans le cadre de politiques de développement durable du territoire.
 

  • Objectifs

Les diplômés acquièrent des compétences dans la définition d’orientations stratégiques en matière d’environnement, dans la réalisation, la conduite ou la commande de diagnostics et d’études des situations, dans la collecte et le traitement des informations spatialisées (SIG) et dans la communication et la sensibilisation sur le patrimoine naturel et paysager.

Ils sont capables :
- de participer à la définition des orientations stratégiques en matière d’environnement et sa mise en œuvre
- d’analyser les données globales et spécifiques se rapportant au territoire concerné
- de monter les dossiers techniques, administratifs et financiers
- d’organiser la promotion externe des projets
- de faciliter sur le terrain la mise en œuvre des actions, par l’expression, la participation et la coordination des différents partenaires impliqués
- d’assurer le suivi, l’évaluation et la pérennisation de la démarche de développement

L’importance croissante accordée à l’environnement et au paysage dans les plans et projets d’aménagement, offre aux diplômés des opportunités d’emploi de chargé d’études, chargé de missions ou agent de développement dans le secteur public ou privé (collectivités territoriales, services déconcentrés de l’Etat, sociétés d’économie mixte, bureaux d’études, organismes professionnels, associations, etc.).

Aussi, les diplômés se destinent vers cinq grandes familles de métiers :
- les métiers de la protection et de la gestion de nature (Ex. : chargé de mission environnement)
- les métiers de la valorisation du patrimoine naturel et du cadre de vie (Ex. : conseiller en développement local)
- les métiers de la sensibilisation et de l’éducation au développement durable (Ex. : éco-conseiller)
- les métiers de la prévention des risques et des pollutions (Ex. : chargé de mission déchets)
- les métiers de la recherche et l’enseignement pour ceux qui poursuivent en doctorat (Ex. : maître de conférences)
 

  • Contenu ou liste des thématiques et matières enseignées

Les enseignements, dispensés par des praticiens et des universitaires, se composent de cours en salle, de séminaires dans les laboratoires de recherches associés au diplôme (CITERES et LERAP) et de nombreuses sorties de terrain. Certains enseignements se font en partenariat avec l’École Nationale Supérieure de la Nature et du Paysage de Blois.  

UE 9-1 : Fondamentaux
EC9-1-1 Approches croisées de l’Environnement
EC9-1-2 Environnement et anthroposystèmes
EC9-1-3 Action publique et développement durable                               
EC9-1-4 Gouvernance territoriale                                                       
EC9-1-5 Responsabilité des gestionnaires locaux                             
EC9-1-6 Contrôle et évaluation des politiques publiques territoriales

UE 9-2 : Outils
EC9-2-1 Repères juridiques et géographiques
EC9-2-2 CAO-DAO
EC9-2-3 SIG
EC9-2-4 Techniques d’insertion professionnelle      
EC9-2-5 LV – Anglais

UE9-3 Gestion des ressources et Risques
EC9-3-1 Connaissances biophysiques : Eau, Air       
EC9-3-2 Risques environnementaux            
EC9-3-3 Gestion et planification   
EC9-3-4 Risque d’inondation ou Risque industriel 

UE10-4 Nature et Paysage
EC10-4-1 Connaissances biophysiques ; Sol, végétation
EC10-4-2 Nature et ville
EC10-4-3 Ingénierie territoriale paysagère
EC10-4-4 Politiques patrimoniales                

UE10-5 : Travaux appliqués                                                               EC10-5-1 Chantier école (en partenariat avec l’ENSNP de Blois)
EC10-5-2 Étude de cas
EC10-5-3 Réponse à une commande (collectivité, entreprise privée) ou projet tutoré
EC10-5-4 Séminaires pris et suivis dans la gamme de ceux offerts par les équipes de recherche CITERES et LERAP

UE10-6 : Travail individuel  
Pour le parcours initial, un stage individuel professionnel réalisé durant au moins trois mois.
Pour le parcours recherche, un mémoire de recherche.
Pour le parcours en apprentissage, un mémoire d’apprentissage.
Ces travaux individuels sont présentés publiquement lors des soutenances de fin d’année devant le jury, les maîtres de stage et d’apprentissage et l’ensemble des promotions sortante et entrante.
 

  • Pré-requis

La spécialité est ouverte aux titulaires d’un M1 ou équivalent issus de disciplines en lien avec les questions environnementales ou paysagères, en priorité le Droit, les Sciences Economiques et Sociales, la Géographie, l’Écologie, le Paysage, l’Aménagement, l’Histoire, la Sociologie, l’Architecture et l’Agronomie. Certains autres diplômes (Bac + 4) pourront être admis en équivalence.

Sous certaines conditions, les professionnels peuvent également s’engager dans la formation.