MASTER Gouvernance territoriale SPÉCIALITÉ Administration des collectivités locales

Le diplôme à dominante juridique vise à transmettre une formation appliquée de haute spécialisation préparant à la vie professionnelle dans le secteur de l’administration et de la gestion locale des territoires : collectivités territoriales, intercommunalités, services déconcentrés, SEM, cabinets conseils, associations, entreprises de service public ...
Offrant parcours professionnel et recherche, la formation est ouverte en apprentissage, formation initiale et formation continue.
 
  • Objectifs
Bénéficiant de nombreux partenariats institutionnels, la Spécialité offre une formation de haut niveau orientée vers l’administration locale indispensable tant pour l’activité professionnelle elle-même que pour la réussite aux concours de la fonction publique territoriale. Il s’agit de former des praticiens chargés selon les fonctions occupées, de conseiller, d’aider les décideurs locaux dans la définition juridique des politiques locales puis dans leur mise en œuvre et leur contrôle.

L’étudiant, sensibilisé à la complexité d'un secteur, de ses institutions et de ses réseaux, est apte à :
- gérer le service administratif d'une collectivité territoriale, d'une préfecture ou d'un organisme travaillant en relation avec celles-ci
- définir et piloter un programme d’évaluation des politiques et des programmes territoriaux
- définir, mettre en œuvre et coordonner des orientations de politiques publiques définies par l’autorité territoriale
- participer à la définition du projet global de la collectivité
- définir une stratégie financière et économique
- manager des services et des équipes.

En relation directe avec les élus ainsi qu’avec les sociétés, entreprises ou individus partenaires des collectivités locales, il est capable de :
- préparer l'action des pouvoirs publics locaux (réglementation, orientation et harmonisation de ses applications)
- préconiser des orientations politiques, économiques et sociales dans son domaine de compétences
- mettre en oeuvre les moyens nécessaires à l'accomplissement des actions décidées : dotations budgétaires, montages de financements et de structures, définition des missions, programmes et échéances
- monter des dossiers techniques, administratifs et financiers
- maîtriser les dimensions juridiques, financières et fiscales de la gestion des collectivités territoriales
- élaborer des rapports, des notes de synthèse et présenter des résultats
- assurer le suivi, l'évaluation et la pérennisation de la démarche de développement local
- réaliser des audits de fonctionnement d'une structure
- concevoir des projets de formation du personnel territorial
- encadrer et coordonner les activités de ses collaborateurs directs
- sensibiliser et mobiliser les publics et les partenaires institutionnels.

Il maîtrise :
- les mécanismes des financements publics et para-publics
- les techniques de rédaction et d'expression orale
- les outils en lien avec les technologies de l'information et de la communication
- une ou plusieurs langues étrangères.

  • Contenu ou liste des thématiques et matières enseignées
Chaque Unité d’Enseignement (UE) est évaluée en crédits européens qui représentent une évaluation du volume de travail demandé à l’étudiant. Une année universitaire représente 60 Crédits européens.

La formation se déroule sur une année universitaire et comprend une période d'enseignement d’octobre à avril en alternance et une période de stage professionnel (3 mois minimum) à partir de la deuxième quinzaine d'avril. L’enseignement alterne semaines d’enseignements -dispensés pour moitié par des professionnels en charge de responsabilités locales- communes à tous les étudiants, y compris les semaines d’examens, et semaines en organismes professionnels d’accueil.

Semestre 9 Professionnel (10 crédits ECTS)

UE 9-1 Pilotage des collectivités territoriales : droit et libertés des collectivités territoriales et intercommunalités; gouvernance territoriale ; responsabilités des gestionnaires locaux; organisation territoriale; démocratie locale; droit financier local

UE 9-2 Politiques publiques locales (6 crédits ECTS) : action sanitaire et sociale territoriale; développement local et interventionnisme économique; politiques culturelles territoriales; politiques locales de sécurité

UE 9-3 Moyens de l’action territoriale (9 crédits ECTS) : maîtrise d’ouvrage; contractualisation des politiques publiques; partenariats locaux; achat public; contrôle et évaluation des politiques publiques territoriales; action publique et développement durable

UE 9-4 Outils, langages et techniques de préparation à la vie professionnelle (5 crédits ECTS) : techniques d’expression écrite et orale en milieu professionnel ; communication territoriale et e-administration; informatique appliquée ; LVE ; Rencontres financières professionnelles avec des praticiens locaux; techniques d’insertion professionnelle

Semestre 10 Professionnel (30 crédits ECTS)
UE 10-5 Accompagnement du projet professionnel (projets tutorés, etc) ; UE 10-6 Unité d’expérience professionnelle : stage d’une durée de trois mois minimum, mémoire et soutenance.

Le stage n’existe pas dans le parcours Apprentissage : les apprentis rédigent un mémoire dans le cadre de leur apprentissage. Il n’existe pas non plus dans le parcours Recherche : les enseignements sont en partie mutualisés avec le parcours Professionnel mais certains sont spécifiques (fonction publique territoriale ; politiques régionales de l’Union européenne ; initiation à la méthodologie de la recherche) ; un mémoire est rédigé tout au long du semestre 10.
  • Pré-requis
Admission sélective pour tout titulaire :
*d’un M1 Droit public, Administration Economique et Sociale (Administration et gestion territoriales), Administration publique, Gestion, Aménagement ou toute autre diplôme reconnu équivalent par la commission de recrutement ;
*d’un diplôme de l’IEP

Possibilité d’intégration par le biais de la validation des acquis de l'expérience.

Le M2 suppose une bonne connaissance acquise en licence et en M1 des techniques juridiques du droit public en général.