LICENCE professionnelle Commercialisation des vins

Les vins et spiritueux sont un enjeu important pour l’économie et le commerce extérieur de la France : les produits vitivinicoles figurent en effet aux premiers rangs des exportations agro-alimentaires.  Dans cette perspective, la licence forme des commerciaux spécialisés dans la promotion et la commercialisation des produits vinicoles sur les marchés français et étrangers, en développant leurs connaissances de la filière, des vins et leurs compétences commerciales.
 
  • Objectifs

Cette formation s’adresse à des étudiants BAC+2 provenant de cursus variés (langues, commerce et/ou vitivinicole). Elle permet de compléter et/ou renforcer leurs connaissances des différentes formes de commercialisation du vin.

La licence vise par ailleurs à accroitre les qualités que sont : le sens du relationnel, les capacités d’expression orale, l’aptitude à argumenter, à négocier, l’autonomie et la capacité d’initiative tout en développant un bon sens de l’organisation.

Les étudiants peuvent prétendre être technico-commerciaux auprès des Cafés-Hôtels-Restaurants, responsables de rayons dans la grande distribution, cavistes, animateurs de structures commerciales ou de groupements de producteurs, acteurs de la commercialisation internationale…. Enfin, ils peuvent grâce à la formation reprendre une exploitation viticole (familiale ou autre) et mettre en place une politique commerciale efficace et une valorisation touristique de leur domaine.

Cette licence s’insère dans l’offre de formation de l’université de Tours autour de l’alimentation. La licence bénéficie ainsi d’un partenariat avec l’U.F.R. Arts et Sciences Humaines (U.F.R. A.S.H.) de l’université de Tours et l’Institut Européen d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation (I.E.H.C.A., www.iehca.eu).

Par ailleurs, la licence bénéficie de son ancrage dans le vignoble du Val de Loire. Avec 1,2 milliards d’euros de chiffre d’affaires, la région est le premier producteur de vins blancs, la première région d'appellation de vins de fines bulles (hors Champagne), le troisième vignoble de France en appellation.
 

  • Contenu ou liste des thématiques et matières enseignées

La formation s’articule autour de trois axes pédagogiques : les outils du marketing/vente/distribution au niveau national et international, la connaissance des produits vitivinicoles et la maîtrise des langues étrangères.

La formation comporte deux stages :

- un stage d’immersion de quatre semaines en décembre afin de découvrir le commerce des vins.
- un stage de douze semaines avec une mission commerciale ou de communication. Il s’agit par exemple d’étude de clientèle, de lancement de produit, de circuits de distribution, etc.
 

Semestre 5 (30 ects)
U.e. 5 - stage (3 ects)
U.e. 51 - marketing et techniques de vente (8 ects)
U.e. 52 - économie et techniques du commerce extérieur, droit (5 ects)
U.e. 53 - outils linguistiques (6 ects)
U.e. 54 - connaissance des vins et des goûts (8 ects)
 

Semestre 6 (30 ects)
U.e. 10 projet
U.e. 11
stage
U.e. 61 - marketing et techniques de vente (8 ects)
U.e. 62 - économie et techniques du commerce extérieur, droit (7 ects)
U.e. 63 - outils linguistiques (4 ects)
U.e. 64 - connaissances des vins et des goûts (2 ects)
 

  • Pré-requis

L’accès en licence se fait avec un diplôme, en langues, en commerce et/ou en pratique vitivinicole de niveau BAC+2. La sélection se fait sur l’examen du dossier, un test de culture générale axé notamment sur la vigne et le vin, un test d’anglais et un entretien.