MASTER2 professionnalisant Patrimoine écrit et édition numérique

Ce master articule les savoirs fondamentaux liés à la connaissance du patrimoine écrit avec les enjeux actuels de la conservation, de la valorisation et de la diffusion, en particulier numérique. Il concilie la plus haute compétence en histoire du livre avec le traitement technique du patrimoine écrit, ancien et contemporain, en vue de son exploitation par les filières professionnelles de l'édition (classique et numérique), des archives, des bibliothèques, et de la recherche fondamentale.
 

  • Objectifs

La formation dispensée par ce master, adossée à un laboratoire de recherche reconnu pour son excellence (le Centre d’Études Supérieures de la Renaissance), vise à doter les étudiants d’une triple compétence :

1. une maîtrise de haut niveau des savoirs fondamentaux liés au livre et à l’écrit sous toutes ses formes, depuis la paléographie jusqu’aux enjeux des technologies numériques en passant par l’histoire du livre, de l’édition, des bibliothèques et des archives. L’acquisition de ces savoirs repose sur la très forte interdisciplinarité du Centre d’Études Supérieures de la Renaissance, et articule la littérature, la philosophie, les langues vivantes, les langues anciennes, l’histoire de l’art, l’histoire culturelle, etc. Les savoirs ainsi enseignés ne sont pas seulement abordés dans une perspective historique : ils impliquent aussi une remise à jour permanente, rendue indispensable par l’évolution très rapide de l’actualité du monde du livre et de l’écrit.
2. une initiation très complète aux techniques mises en œuvre dans la production, la diffusion, la conservation et la valorisation du patrimoine écrit (compétences rédactionnelles ; maîtrise des logiciels de traitement de texte et de PAO ; maîtrise des technologies liées à la numérisation et au traitement de l’écrit et de l’image ; connaissance de l’édition numérique ; initiation aux logiciels et aux formats de catalogage et d’indexation ; acquisition des connaissances de base en droit et en économie du marché de l’édition ; acquisition des connaissances de base en matière de gestion des institutions publiques de conservation et de diffusion de l’écrit).
3. une expérience concrète de la production et de la diffusion des différentes formes du patrimoine écrit, depuis le monde de l’édition classique jusqu’à l’édition numérique en passant par le travail de la conservation, les métiers de la bibliothèque, la médiation culturelle, etc. Cette expérience est acquise à travers des enseignements dispensés par des professionnels, puis elle est validée sur le terrain par un stage de 3 à 6 mois dans les métiers du livre, de l’édition, de la bibliothèque et de la numérisation (le Centre dispose à ce jour d’un annuaire de plus de soixante partenaires publics et privés ayant accueillis, en France ou en Europe, les stages des étudiants de cette formation).
 

  • Contenu ou liste des thématiques et matières enseignées
- Connaissance des formes matérielles de l’imprimé ancien et moderne
- Paléographie
- Latin
- Science des textes
- Histoire du livre
- Histoire de l’édition (de la Renaissance au livre numérique)
- Initiation à la littérature de jeunesse
- Initiation aux paralittératures (SF, BD, policier)
- Techniques d’inventaire, de conservation, de diffusion et de promotion du patrimoine écrit (intervenants professionnels)
- Techniques de catalogage et d’édition numérique
- Formation aux logiciels d’édition numérique texte
- Formation aux logiciels d’édition numérique image
- Formation à la rédaction professionnelle (revue de presse, note de synthèse)
- Anglais éditorial
- Droit de l’édition
- Initiation au marché de l’édition
- Initiation à la gestion dans les métiers du livre
- Formation à la production de livre (connaissance de la chaîne éditoriale, du manuscrit à la fabrication)
- Formation à l’édition internet
- Formation à l’édition musicale
 
  • Pré-requis

L’accès à cette formation se fait en deux étapes : une première sélection sur dossier est suivie d’une sélection à l’issue d’auditions avec les membres de l’équipe pédagogique. Le nombre de places est limité à vingt (pour environ 50 à 60 dossiers de candidature chaque année). Les candidats sont sélectionnés en fonction de leur motivation, de la cohérence de leur projet, de leur culture générale, de leur maîtrise basique des savoirs liés au texte, de leur connaissance de l’outil informatique, et de la qualité de leur expression écrite et orale.