MASTER Renaissance - Genèse de l'Europe moderne

La spécialité « Renaissance - Genèse de l’Europe moderne » propose une formation pluridisciplinaire sur tous les aspects de la formation du monde moderne à la Renaissance. Elle comprend, à côté des formations méthodologiques et linguistiques, un nombre important de séminaires disciplinaires : ils permettent aux étudiants d’explorer, dans leur propre discipline mais aussi dans d’autres, les méthodes, débats et résultats les plus actuels sur la Renaissance et ses enjeux historiques et théoriques.
 

  • Objectifs

Le premier objectif est de proposer l’acquisition de savoirs de haut niveau sur tous les aspects de la période. La spécialité combine à cet effet les savoirs disciplinaires et un certain nombre de cours ou de séminaires interdisciplinaires organisés sur des objets spécifiques à la Renaissance, afin de confronter les approches.

Cette spécialité vise aussi à la formation à la recherche et par la recherche. Le CESR est une Unité mixte de recherche du CNRS et de l’université François-Rabelais. À ce titre, les étudiants de Master sont en permanence en contact avec les activités de recherche du Centre, notamment avec les nombreux colloques qui y sont organisés et auxquels ils peuvent assister. Le rayonnement international du CESR leur permet aussi de se confronter très jeunes à des chercheurs étrangers (professeurs invités, etc.). Les étudiants qui se destineront à un doctorat ont la perspective d’intégrer la filière « Renaissance » de l’École doctorale.

L’importance conférée au mémoire de recherche permet, à travers le suivi personnalisé assuré par le directeur de mémoire, le développement des capacités linguistiques, rédactionnelles et réflexives des étudiants, afin de valoriser de façon personnelle et critique les compétences et savoirs diversifiés acquis dans les séminaires.

La spécialité « Genèse de l’Europe moderne » a l’ambition de fournir tous les outils intellectuels et méthodologiques permettant de préparer les métiers de la recherche et de l’enseignement supérieur, mais aussi les métiers de la culture et du livre qui requièrent des savoirs et des savoir-faire concernant la Renaissance, ses productions matérielles et intellectuelles, ses apports pour le monde moderne.
 

  • Contenu ou liste des thématiques et matières enseignées

UE 11 Techniques et outils : 1 EC au choix dans l’UE Outils, 1 EC obligatoire dans l’UE - Techniques

UE 12 Séminaires disciplinaires et interdisciplinaires : 6 EC à choisir dans l’UE Séminaires disciplinaires et interdisciplinaires

UE 13 Préparation du mémoire

UE 14 Savoirs disciplinaires et patrimoniaux : 2 EC à choisir dans l’UE Savoirs disciplinaires et patrimoniaux (non validés au M1)

UE 15 Séminaires disciplinaires et interdisciplinaires : 6 EC à choisir dans l’UE Séminaires disciplinaires et interdisciplinaires, non choisis dans l’UE 12

UE 16 Mémoire et soutenance

UE - Séminaires disciplinaires et interdisciplinaires

Ces enseignements se proposent d’initier les étudiants aux problématiques de recherche propres à chaque discipline ou à des questions qui supposent une approche pluridisciplinaire : Histoire des sciences et des techniques ; Croyances et pratiques religieuses ; Histoire ; Histoire de l’art ; Musicologie ; Philosophie ; Littérature française et néo-latine ; Etudes italiennes ; Humanisme ; Texte et image ; Théâtre européen ; Littérature et civilisation néerlandaise ; Littérature et civilisation allemande ; Littérature et civilisation espagnole.
 

  • Pré-requis
La préparation de cette mention ne demande pas de pré-requis en M1 pour les étudiants ayant acquis les crédits demandés. Pour la spécialité recherche, un niveau attestant de la capacité à effectuer un travail d’initiation à la recherche est exigé. Les dossiers seront examinés individuellement. Certains parcours peuvent être fondamentalement interdisciplinaires et justifier une codirection de mémoire. Pour les étudiants ayant suivi une partie de leur cursus à l’étranger, une validation des acquis sera mise en œuvre, conformément au règlement européen.