MASTER Musique et musicologie

Cette spécialité comporte deux parcours, avec un tronc commun durant la première des deux années de formation : des séminaires en sciences humaines, intégrant une réflexion sur la musique, s’efforcent d’aborder les champs disciplinaires où la musique a sa part, dans un souci de transversalité et de diachronie. Le parcours de recherche en musicologie s’adresse aux étudiants envisageant ensuite un doctorat en sciences de la musique. Le parcours de préparation aux métiers de l’enseignement, qui applique un dispositif correspondant à la réforme du concours du CAPES, est associé à des stages d’observation et de pratique accompagnée et à des stages en responsabilité. L’approche musicale et musicologique est  pour les deux parcours résolument généraliste.
 
  • Objectifs

Objectifs scientifiques : interprétation de documents musicaux écrits ou sonores ; mise en oeuvre de bases de données musicales ; capacité à concevoir, définir et argumenter une problématique sur un sujet musical ; capacité à insérer un phénomène musical dans le champ des sciences humaines ; maîtrise conjointe de l’outil informatique et du domaine musicologique ; confrontation des différentes méthodologies de la recherche scientifique.

Objectifs relatifs à la pratique musicale : formation au commentaire d’écoute,  à l’écriture dans les différents styles, à l’analyse de partitions et à l’analyse auditive ; maîtrise de la voix chantée, de l’accompagnement et de la direction de chœur ; informatique musicale et connaissance de la composition assistée par ordinateur ; réflexion sur la didactique de la musique.
 

  • Objectifs professionnels

1 - pour le parcours de recherche 
Métiers de la recherche, de l’animation culturelle, de la communication et  de la documentation : ingénieur de recherche, documentaliste dans une médiathèque, une maison d’édition de partitions ou d’enregistrements, critique musical, conseiller artistique d’une organisation de concerts, d’un festival, d’une exposition. En cas de poursuite d’un travail doctoral, il sera possible de s’orienter vers l’enseignement supérieur ou les statuts de chargé de recherches ou directeur de recherches.

2 - pour le parcours de préparation aux métiers de l’enseignement
Professeur des écoles, professeur des lycées et collèges, professeur dans les établissements privés du secondaire agréés par l’État.

Le parcours de recherche exige en fin de première année la rédaction d’un texte à caractère scientifique, respectant les normes éditoriales internationales ; le mémoire réalisé durant la seconde année devra exposer une problématique de recherche inédite, y apporter une argumentation et proposer un bilan historiographique. La participation aux activités des équipes de recherche adossées à la spécialité du master comme la fréquentation obligatoire du cycle de conférences organisé chaque année, avec les interventions de collègues français et étrangers, permettent aux étudiants de mesurer en quoi consiste une activité de chercheur.

Le parcours de préparation aux métiers de l’enseignement ajoute à la dimension musicologique une dimension de technique musicale et des cours de formation professionnelle. En seconde année, l’accent est mis sur la didactique de la musique et l’entraînement à une épreuve sur dossier. Le mémoire prend en compte l’expérience professionnelle acquise durant les différents stages. À l’issue de sa formation, l’étudiant sera capable d’utiliser ses compétences pour construire des séquences d’enseignement et initier des activités de pratique musicale.
 

  • Contenu ou liste des thématiques et matières enseignées

1 - parcours de recherche

Méthodologie et épistémologie

Méthodologie de l’expression écrite
Technique de gravure
Histoire des idées et esthétique

Histoire de la musique : périodes médiévale, renaissante, baroque, classique, romantique, contemporaine

Histoire de l’opéra et dramaturgie musicale

Introduction aux musiques de tradition non écrite (ethnomusicologie, jazz)

Théories de l’analyse

Organologie et iconographie musicale

Histoire de l’édition musicale
 

2 - parcours de préparation aux métiers de l’enseignement

Le tronc commun avec le parcours de recherche concerne l’histoire des idées, l’histoire de l’opéra, l’ethnomusicologie et le jazz, l’iconographie, les musiques anciennes. S’y ajoutent :

Épistémologie et histoire des concepts de la discipline musicale
Approche du XXe siècle et des cultures actuelles

Didactique de l’enseignement artistique

Écriture : écriture tonale et harmonisation de mélodies

Analyse auditive et commentaire comparé

Didactique de l’écoute

Didactique de la création artistique

Direction d’un groupe
Technique vocale chantée et parlée

Accompagnement au piano : technique de l’instrument et harmonie au clavier

Technique et didactique de l’arrangement 

Apprentissage et relations éducatives en milieu scolaire, formation aux missions du métier d’enseignant
 

3 - pour les deux parcours

Les stages doivent conduire à la possession d’une expérience significative par rapport au projet d’insertion professionnelle. Ils peuvent être effectués dans une structure de recherche, une bibliothèque, une institution musicale (théâtre, société de concerts, festival) ou une maison d’édition. Les stages en responsabilité pédagogique préparent directement à l’activité d’enseignement.

À l’issue de sa formation, le diplômé aura une connaissance générale de l’histoire de la musique, identifiera les mécanismes d’écriture des grands styles historiques, saura inscrire un phénomène musical dans les civilisations européenne et extra-européennes, sera capable de mettre la musique en relation avec d’autres formes d’expression artistique.
 

  • Pré-requis

Cette spécialité de master concerne les étudiants ayant accompli un cursus universitaire de trois années en musicologie (licence) ; les étudiants étrangers possédant des diplômes musicaux et une formation supérieure généraliste ; les étudiants diplômés des Conservatoires à Rayonnement Régional ou des classes dites d’érudition des Conservatoires Nationaux Supérieurs de Musique.
 
L’accès direct en seconde année est possible si un enseignement de M1 ou son équivalent dans une université étrangère a été validé, ou bien sur dossier et entretien.

Le passage d’un parcours à un autre à l’issue de la première année est possible, sous réserve :

1 - pour accéder au M2 de préparation aux métiers de l’enseignement, de suivre des cours de mise à niveau dans les disciplines techniques et de faire des stages de sensibilisation aux fonctions enseignantes

2 - pour accéder au M2 de recherche, de suivre tous les séminaires de méthodologie de M1
 

Des validations de séminaires de la filière « Arts du spectacle » sont envisageables.