MASTER Lettres, arts et humanités SPÉCIALITÉ Culture et médiation des arts du spectacle

Ce master délivre une formation de médiateur culturel dans les domaines du théâtre, du cinéma, de la musique (vocale et instrumentale) et de la danse. Les cours sont assurés pour moitié par des universitaires qui apportent les connaissances sur le plan de l’histoire, de l’esthétique et de la méthode, et pour moitié par des professionnels du monde culturel qui assurent les enseignements techniques. Un stage obligatoire d’un mois en master 1 et de quatre mois en master 2 complète la formation.
 
  • Objectifs
L’objectif du master professionnel « Culture et Médiation des Arts du spectacle » est de former, en deux ans, des médiateurs polyvalents (théâtre, cinéma, musique, opéra, danse) dans le domaine du spectacle vivant. Les étudiants diplômés du master sont capables d’endosser immédiatement des responsabilités dans les associations, entreprises et institutions culturelles, ainsi que dans les compagnies artistiques.

Le master prépare à assumer des fonctions dans les secteurs suivants : direction, prospection et programmation, administration de compagnies, production et diffusion, relations publiques, documentation, presse et communication, rédaction et publication, actions pédagogiques, relations avec les collectivités, services d'accueil.

Sur le plan académique, les étudiants acquièrent des connaissances à la fois sur l’histoire des arts et sur les problématiques qui traversent la création contemporaine. Sur le plan professionnel, ils se familiarisent avec les outils de gestion juridique et financière, l’histoire des politiques culturelles, le panorama des institutions et des dispositifs existants qui encadrent l’action culturelle en France. Cette double approche, artistique et technique, vise à donner aux étudiants le savoir nécessaire pour élaborer et mener jusqu’à son terme un projet culturel dans ses phases successives (conception, production, diffusion), et dans des contextes très divers (national ou local, urbain ou rural).

Les stages sont destinés à faire découvrir aux étudiants la variété des domaines d’intervention (associations, centres dramatiques et chorégraphiques, musées, médiathèques, conservatoires, services culturels des mairies, préfectures, ministères, conseils généraux et régionaux, journalisme spécialisé…). Ils leur permettent de se mesurer aux conditions réelles de l’activité dans le domaine de la création artistique et de la médiation culturelle, et de créer leurs propres liens avec les professionnels du secteur.

Ce master ne vise en aucun cas à former des artistes, il ne se veut pas une école de théâtre ou de cinéma. Il peut cependant apporter un complément de formation aux interprètes en activité. Le master accueille également des enseignants en poste, qui souhaitent compléter leur formation pour développer l’enseignement artistique dans les classes à options (théâtre, danse, musique, cinéma).
 
  • Contenu ou liste des thématiques et matières enseignées
- Écritures dramatiques contemporaines
- Histoire et esthétique du cinéma, du théâtre, de l’opéra, de la danse
- Histoire et méthodologie de la critique des spectacles - analyse des représentations
- Histoire et méthodologie de l’analyse de l’image fixe et mouvante
- Infographie
- Institutions du spectacle vivant
- Histoire des politiques culturelles
- Financement et gestion du spectacle vivant
- Droit des auteurs et des associations
- Production du spectacle vivant
- Programmation du spectacle vivant
- Arts et nouveaux médias
- Étude des publics
 
  • Pré-requis
1) Posséder une bonne maîtrise de la langue française, car le master implique de se référer aux textes de lois, de se documenter sur les structures et les dispositifs qui encadrent l’action culturelle, de rédiger de nombreux documents.

2) Avoir acquis une expérience dans au moins l’un des domaines artistiques représentés : pratique d’une discipline artistique ou pratique de la médiation (organisation d’événements, mise en scène, bénévolat dans les festivals, activité associative, enseignement).