MASTER Langues, littératures et civilisations étrangères SPÉCIALITÉ Mondes anglophones

Le master est un diplôme consécutif à la licence d’Anglais, dont la préparation exige un minimum de deux années d'études et la rédaction d’un mémoire de recherche personnelle.
 
  • Objectifs
Ce master se donne deux objectifs différents, mais complémentaires : la formation des enseignants de l’enseignement secondaire et la formation de futurs chercheurs et enseignants de l’enseignement supérieur.

Le master ambitionne, donc, de développer une série de compétences professionnelles en matière de didactique et de pédagogie, d’un côté, et des compétences en matière de recherche de l’autre : cette différenciation intervient surtout à partir de la deuxième année. Auparavant, la formation est très largement commune aux deux parcours et s’articule autour d’axes disciplinaires forts, eux-mêmes prenant appui sur les principaux axes de recherche de l’équipe pédagogique. Que l’on se destine, en effet, à une carrière dans l’enseignement ou dans l’un des nombreux métiers de l’information et de la communication, les principaux requis sont de solides connaissances sur le monde anglophone et la capacité de les mobiliser avec précision et pertinence.

Au-delà, donc, des compétences spécifiques en termes d’enseignement, il sera question de faire évoluer de manière rigoureuse une large gamme de compétences linguistiques, ainsi que l’acquisition et l’appréciation de connaissances approfondies sur le monde anglophone. Dans ce dernier cas, on examinera notamment le dialogue entre les différentes cultures des pays anglophones (Grande Bretagne, États-Unis, pays du Commonwealth…) et leurs liens avec le reste du monde contemporain (mondialisation, nation et « transnation », mouvements migratoires, culture dominante et culture populaire, cultures métissées et autres problématiques identitaires...).

Parmi les débouchés :
- Enseignant du secondaire et du supérieur, formation des maîtres
- Professeur de langues vivantes
- Accompagnateur de séjours linguistiques
- Chargé d’enseignement du supérieur
- Chargé de communication, des relations extérieures, des relations presse
- Rédacteur/traducteur
- Interprète de liaison, coordonnateur des relations internationales
- Responsable de l’information et de la communication
- Responsable événement
- Représentant d’agence réceptive
- Médiateur interculturel
- Documentaliste relatif au domaine anglophone
- Traducteur dans le domaine littéraire, de l'édition, du journalisme, du domaine de la recherche
- Journaliste
- Carrière diplomatique (attaché culturel)
- Tous les métiers nécessitant un niveau Bac + 5 et la maîtrise de la langue anglaise + son contexte culturel

  • Contenu ou liste des thématiques et matières enseignées
La spécialité « Identités et Cultures » implique l’étude :
- de la construction et de l’évolution des discours et des idéologies du monde anglophone
- du colonialisme, de l’esclavagisme, de l’impérialisme, de l’industrialisation
- des rapports entre littérature et idéologie dans les romans du XVIIIe et du XIXe siècle
- du roman anglais et de la naissance de la littérature américaine
- du romantisme
- de la notion de « modernisme » (notamment en Grande-Bretagne et aux États-Unis)
- de l’écriture, du discours et de l’esthétique du postmoderne dans le monde anglophone
- du post-colonialisme comme expression particulière de la postmodernité
- des rapports entre écriture et altérité dans la littérature afro-américaine
- de ces mêmes rapports dans la paralittérature et la culture populaire

En procédant ainsi, les collègues souhaitent accompagner les étudiants dans une réflexion sur les diverses parties du monde anglophone et notamment :
- sur les rapports entre le pouvoir ou culture hégémonique et les groupes qui s’en démarquent, voire qui s’y opposent
- divers sites d’opposition, de discours de résistance, rejet ou révolte seront abordés, dont ceux occupés ou pratiqués par l'enfant, la femme, l'ouvrier, le travailleur, le migrant, l'étranger, le Noir, l’homosexuel, etc.
- plusieurs disciplines universitaires convergent pour progressivement pointer la complexité de ces objets d’étude : l’histoire des idées, l’histoire culturelle, la théorie queer, les gender ou cultural studies, l’histoire sociale, l’histoire politique, l’analyse littéraire, la narratologie
- de même, l’équipe pédagogique s’efforcera de dégager des synthèses qui soulignent l’unité du monde anglophone tout en célébrant les diversités nationale et régionale de part et d'autre de l'Atlantique et dans les pays du Commonwealth

Les deux années d’études comportent un travail de recherche personnel dirigé par un membre de l’équipe. En deuxième année, il s’agît d’un mémoire rédigé en français (soutenu en anglais) de 30.000 mots.
 
  • Pré-requis
Peuvent s’inscrire en master Mondes Anglophones les étudiants titulaires d’une licence d’Anglais ou les étudiants qui justifient d’une équivalence. Pour s’inscrire en master 2, l’étudiant remplit un dossier d'inscription qui est examiné par une commission.