Accès direct au contenu

Site International

Travailler en France


Vous êtes ici : FRANCAIS > Vivre à Tours > Vie quotidienne > Travailler en France

Vous êtes étudiant


La règlementation du travail des étrangers en France est très stricte et l’emploi des étudiants l’est également.

- Les étudiants de l’Espace économique européen (EEE) et suisses peuvent librement exercer toute activité professionnelle durant leurs études en France. Ils n’ont pas l’obligation de détenir un titre de séjour ou de travail.

- Les étudiants issus d’un pays hors de l’Union Européenne : un étudiant étranger peut se faire embaucher sur simple présentation de sa carte de séjour temporaire en cours de validité portant la mention « étudiant » ou sur la présentation du récépissé de demande de renouvellement de celle-ci (sans avoir à demander d’autorisation de travail). L’embauche d’un étudiant étranger ne peut se faire qu’après déclaration nominative de l’employeur auprès de la préfecture qui a accordé le titre de séjour à l’étudiant, ou pour l’étranger titulaire d’un visa de long séjour «étudiant», auprès de la préfecture du domicile de ce dernier. Cette formalité doit être effectuée par l’employeur au moins 2 jours ouvrables avant la date d’effet de l’embauche. La déclaration doit être accompagnée d’une copie du titre de séjour ou du visa de long séjour de l’étudiant. Elle doit notamment préciser la nature de l’emploi, la durée du contrat, le nombre d’heures de travail annuel, la date prévue de l’embauche. La priorité étant donnée aux études, le nombre d’heures de travail annuel ne doit pas dépasser 964 heures (soit 60% de la durée annuelle légale du travail) sous peine de retrait de la carte de séjour temporaire par la Préfecture.

Pour plus d’informations concernant la législation du travail en France pour les étudiants étrangers, vous pouvez consulter le site CampusFrance et le site officiel de l’administration française, servicepublic.fr

Vous êtes enseignant-chercheur

Pour plus d’informations, cliquez ici.