Accès direct au contenu

Site International

Histoire et personnalités


Vous êtes ici : FRANCAIS > Une université européenne > Histoire et personnalités

L’université François-Rabelais est jeune ! Sa création remonte seulement à 1970.

Ces quarante années d’engagement pour l’excellence ont largement contribué à en faire le premier établissement d’enseignement supérieur de la région Centre.

En 2012, la faculté de médecine de Tours célèbre son 50e anniversaire car il existait auparavant une École nationale de médecine et de pharmacie. En Touraine, l’enseignement médical remonte au XVe siècle lorsque le roi Charles VI donna des droits à la communauté des Barbiers de la ville.
 
En janvier 1594, le roi Henri IV accorda à Tours une université mais la commune ne pourra réunir les fonds nécessaires à sa création.

En plus des châteaux de la Loire, la Touraine permet de visiter des lieux où de grands écrivains ont vécu : Ronsard, au prieuré Saint-Cosme, Rabelais à La Devinière, René Descartes, Honoré de Balzac, à Saché, George Sand à Nohant, Alfred de Vigny à Loches.

D’autres personnages sont indissociables de l’histoire  : Saint Martin, Léonard de Vinci, le roi Louis XI, le philosophe Henri Bergson, prix Nobel de littérature 1927.

Plus contemporains, citons les acteurs Jacques Villeret, Jean Carmet, le réalisateur Patrice Leconte, le peintre Olivier Debré.

La notoriété de la Touraine passe aussi par de grands scientifiques : Yves Chauvin, prix Nobel de chimie 2005 ; Pierre-Fidèle Bretonneau, « père » de la vaccination moderne et ses élèves Alfred Velpeau, anatomiste et chirurgien ; Armand Trousseau, pionnier de la trachéotomie ; plusieurs universitaires éminents comme Emile Aron, qui siégea à l’Académie de médecine ; Philippe Maupas qui a mis au point le premier vaccin contre l’hépatite B en 1976 ; Thérèse Planiol, première femme médecin agrégée de physique médicale et pionnière dans l’application des ultrasons en médecine et biologie ; Léandre Pourcelot, inventeur du premier Doppler ultrasonore européen ; l’historien Maurice Sartre, spécialiste du monde grec et du Proche-Orient.

Tours a également vécu des épisodes historiques : la présence du gouvernement provisoire de 1870 avec le décret Crémieux qui donna la citoyenneté française aux juifs d’Algérie ; la plus importante base américaine de Génie en France, lors de la Première Guerre mondiale ; le congrès de 1920 qui entraîna la création du parti communiste français. Enfin, les deux derniers conseils des ministres de la IIIe République en juin 1940 au château de Cangey.