Accès direct au contenu

Site International

Trouver un logement


Vous êtes ici : FRANCAIS > Profils > Etudiant international > Démarches administratives

Il vous appartient de rechercher un logement : plusieurs solutions existent, selon votre budget et la durée de votre séjour.

  • Les résidences universitaires

Dix résidences sont réparties dans la ville : elles sont gérées par le CROUS d’Orléans-Tours (Centre Régional des OEuvres Universitaires et Scolaires), un réseau de suivi et d’aide aux étudiants spécialisé dans les domaines suivants : logement, restauration, bourses, service social, etc. Plusieurs types de logement sont disponibles dans les résidences universitaires : chambres meublées, studios, appartements T1 (une pièce), T2 (2 chambres séparées) et T3 (3 chambres séparées).
Une description complète de chaque résidence universitaire, incluant des photos et des vidéos, est disponible sur le site du CROUS Orléans-Tours : pour y accéder, cliquez ici.

- Conditions et procédure d’admission

Pour connaître les conditions d’admission en résidence universitaire, la procédure à suivre et les dates limites à respecter, cliquez ici.

- Loyer

Le loyer mensuel dépend du type de logement : il est indiqué dans la description de chaque résidence (voir ci-dessus).
Une caution équivalente à un mois de loyer devra être versée.

- Informations pratiques

> Équipement :

- Chambre meublée : cuisine commune et salle de bain individuelle ;

- Studio : kitchenette et salle de bain individuelle ;

- Appartement : kitchenette et salle de bain individuelle.

Les logements sont meublés au minimum d’un lit simple avec matelas, d’un bureau et d’une chaise, et d’une étagère, un placard ou une penderie.

> Services à disposition des étudiants : les résidences sont équipées de laveries, de matériel de nettoyage, de salles informatiques avec accès à internet, de salles de travail et de salles de télévision. 

> Transport : toutes les résidences sont desservies par le service de bus de la ville de Tours, Fil Bleu.

  

  • Les locations dans le parc privé

Vous pouvez louer un logement (chambre, studio, appartement, meublé ou non) auprès d’un particulier.
Les annonces peuvent être consultées dans la presse locale (par exemple, La Nouvelle République) et sur Internet. Certains sites sont spécifiques aux offres de logement en colocation : www.appartager.com ; www.colocation.fr
Le CROUS d’Orléans-Tours met gratuitement à disposition des étudiants une liste de logements à louer : pour la consulter, cliquez ici.
Enfin, les agences immobilières proposent également des listes de logements à louer ; en contrepartie, des frais d’agences sont demandés.

  

  • Hébergement temporaire

Effectuer une recherche de logement à distance n’est pas pratique, et vous souhaiterez peut-être attendre le début de votre séjour à Tours ; dans ce cas, vous aurez besoin d’une solution d’hébergement temporaire.
         - L’auberge de jeunesse

Située dans le centre de Tours, elle est ouverte toute l’année et l’accueil est possible de 8h00 à 12h00 et de 17h00 à 23h00. Pour plus d’informations, cliquez ici

- L’hôtel

Vous pouvez réserver une chambre dans l’un des nombreux hôtels de Tours. A titre indicatif, voici une liste non exhaustive d’hôtels situés dans le centre-ville.
 

[style2;Quelques définitions utiles]

  • Le bail (ou contrat de location)

C’est un document officiel que vous devez cosigner avec le propriétaire d’un appartement en location. La durée est d’un an. Cependant, si vous voulez quitter le logement avant l’échéance du contrat, vous devrez donner un préavis d’un mois. En cas de non-respect du préavis, le propriétaire peut retenir tout ou partie de votre dépôt de garantie.

 

  • Le dépôt de garantie (souvent appelé à tort « caution »)

C’est une somme équivalente à un seul mois de loyer hors charges, que vous devrez verser à la signature du contrat de location. Elle vous est rendue dans un délai maximum de deux mois lorsque vous quittez le logement, sauf en cas de dégradations ou de non-respect du préavis.

 

  • Le garant

Le garant est une personne physique (parent ou ami) ou une personne morale (organisme, association), qui s’engage par écrit à payer les loyers en cas de défaillance de votre part.

 

  • La caution solidaire

Dans la plupart des cas, le propriétaire, qu’il soit privé ou institutionnel, exigera que vous ayez un garant, c’est-à-dire une personne physique (parent ou ami) ou une personne morale (organisme, association,), qui s’engage par écrit à payer les loyers en cas de défaillance de votre part.
Pour les résidences du CROUS, le garant doit être résident en France ou dans l’Union Européenne, et doit pouvoir justifier de revenus mensuels égaux à trois fois, voire quatre fois le montant du loyer. En l’absence de garant, vous devrez justifier vous-même de tels revenus, ou payer à l’avance la totalité du loyer annuel.

 

  • L’état des lieux

C’est la description de l’état du logement et son contenu pièce par pièce équipement inclus. Il sera établi en double exemplaire et signé sur place par le locataire et le propriétaire, lors de la remise des clés et au départ du locataire.

 

  • L’assurance

En tant que locataire, vous devrez obligatoirement souscrire une assurance dite « Multirisques habitation », couvrant les risques d’incendie, dégâts des eaux, vol, etc. et incluant une responsabilité civile. 

 

  • Les charges (ne concerne pas les résidences universitaires)

Elles comprennent en général l’eau froide, l’entretien des parties communes, les frais de gardiennage et parfois le chauffage lorsqu’il est collectif. Elles viennent en plus du montant du loyer. Se renseigner sur le coût du chauffage est très important car il peut être très onéreux selon le degré d’isolation du logement.

 

  • La taxe d’habitation (ne concerne pas les résidences universitaires)
C’est un impôt dû par le locataire qui occupe le logement à la date du 1er janvier de l’année en cours, à verser une fois par an au service des Impôts.


Apprendre le français

L'aide au logement

Afin de compenser le coût des loyers en France, les étudiants peuvent bénéficier de l’aide au logement étudiant, qui peut également être attribuée aux étudiants internationaux. Le calcul du montant de cette aide est fait en fonction du montant du loyer et des ressources de l’étudiant. Pour pouvoir y prétendre, les étudiants doivent remplir les conditions suivantes :

- disposer d’un logement ;

- être inscrit au régime obligatoire de Sécurité sociale étudiante ;

- être titulaire d’un compte bancaire en France ;

- effectuer une déclaration d’impôt auprès de l’administration fiscale française. Cette démarche doit être effectuée même si l’étudiant n’a perçu aucun revenu lors de l’année précédente.

Pour en savoir plus, consultez le site de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF).

Pour déposer une demande d’aide au logement, vous devez être en règle avec votre titre de séjour. Il vous faut fournir des données en ligne et remplir un dossier que vous imprimerez et déposerez au bureau de la CAFIL (Caisse d’Allocations Familiales d’Indre et Loire), 1 rue Alexander-Fleming – 37000 Tours.

Pour remplir le questionnaire en ligne, vous aurez besoin des informations suivantes :

- l’adresse complète du logement ;

- le nom et l’adresse de l’organisme qui vous verse une bourse si vous bénéficiez d’une bourse sur critères sociaux ;

- vos ressources annuelles de l’année précédente ;

- vos coordonnées bancaires (ou celles de votre conjoint s’il y a lieu).